Spread the love

Face à la polémique qui s’enflamme sur la toile suite au communiqué du ministre en charge de la culture invitant les acteurs du monde de la culture à s’inscrire au programme FNFI, le gouvernement a fait une mise au point pour clarifier la situation et mettre fin à la polémique.

En effet, dans une note rendue publique mardi 16 juin et signée des mains du ministre en charge de la culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi Egbétonyo, invitant les acteurs du monde de la culture qui le désir à souscrire aux produits du FNFI pour leurs activités de reconversion, une politique folle s’est emparée de la toile. Certains acteurs culturels ne semblent pas comprendre pourquoi le gouvernement leur demande de s’inscrire aux produits FNFI pour se convertir. Selon la mise au point du gouvernement, cette invitation du gouvernement à l’endroit des acteurs culturels se situe dans le cadre des mesures du gouvernement pour soutenir les acteurs culturels dont les activités sont durement impactés par la pandémie du coronavirus. Ce qui se situe dans le cadre d’une étude sur les possibilités de reconversion temporaire des acteurs culturels en cours et qui devra déboucher sur un plan de financement d’activités alternatives génératrices de revenus pour ceux-ci.

Ainsi, pour le gouvernement, il ne s’agit pas de conversion à proprement parler des acteurs culturels mais d’activités parallèles qui seront proposées aux artistes en cette période de la Covid-19 où toutes les activités des acteurs culturels sont aux arrêts. Le gouvernement précise également qu’au-delà des 30000 FCFA du FNFI, des projets culturels des artistes d’un coût plus élevé peuvent être financés. Le gouvernement indique entre autre que, la participation à cette initiative est libre et volontaire, que toutes les pistes pour un meilleur accompagnement du monde culturel, un des secteurs les plus frappé par la pandémie, que dans  la mesure du possible, il accompagnera les artistes désireux de faire œuvre utile.

Il convient de dire qu’après échange avec certains artistes sur cette polémique, il ressort que c’est la mauvaise interprétation du terme reconversion qui serait à la base de cette polémique sur les réseaux sociaux. Certains ayant eu une autre connotation  du terme reconversion. Pour ces derniers, le gouvernement à travers cette initiatives, les obligerait à se reconvertir dans d’autres. Par contre, plusieurs artistes conscients de la situation du secteur culturel en cette période de pandémie, saluent cette initiative du gouvernement de soutenir le secteur culturel qui est très frappé par les conséquences de la covid-19 avec l’arrêt total des activités culturelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here