Au Togo, après la campagne de commercialisation du café-cacao lancée il y a quelques semaines, c’est le tour de celle du Soja d’être officiellement lancée samedi à Atakpamé, chef lieu de la préfecture de l’Ogou et de la région des Plateaux par le Ministre en charge de l’agriculture, de la production animale et halieutique, Noël Koutera Baraka.

En effet, c’est sous le thème « Le PND, une opportunité pour le développement de la filière soja », que la campagne 2019-2020 de commercialisation du soja a été placée. La cérémonie de lancement de cette campagne présidée par le ministre Koutera Bataka qui avait  à ses côtés  vu le représentant du ministère du commerce et du Préfet de l’Ogou. Au cours de cette cérémonie de lancement, deux projections ont permis aux participants de comprendre d’une part les différents textes réglementaires sur le soja et d’autres les conditions pratiques pour la campagne 2019-2020 relative à la commercialisation du Soja ainsi que sur la 23ème opération Téléfoot lancée dans le cadre de la Journée mondiale de l’alimentation.

Initiée par le Conseil Interprofessionnel de la filière Soja du Togo (CIFS-TOGO), cette rencontre a regroupé plusieurs personnes à savoir: préfets, maires, chefs traditionnels, partenaires et surtout les acteurs de la fière Soja notamment les producteurs, les transformateurs et autres commerçants-exportateurs. Occasion pour le ministre Bataka de rappeler la place importante que la fière Soja occupe dans le programme de relance agricole du Togo en rapport avec le Programme National de Développement (PND) notamment dans son axe2 avant d’avertir « Le Chef de l’État et le gouvernement ont à cœur, le secteur agricole dans le PND et le soja occupe une place importante. On ne va pas continuer par jouer avec cette filière. L’État va sévir contre ceux qui seront méchants envers les producteurs » a-t-il martelé avant d’exhorter les producteurs à agir en responsables pour éviter des problèmes entre producteurs et acheteurs.

Pour sa part le vice-président du CISF-TOGO, M. Toyo Yao a dans son allocation, salué la tenue de cette cérémonie qui est selon lui, le couronnement d’intenses travaux. Il a en outre remercié les partenaires: la GIZ, le Prociv, le SMOCIR et le gouvernement togolais pour leur soutien multiforme à la réussite de cette campagne 2019-2020 du Soja. Pour rappel, le CIFS-TOGO est créé il y a seulement quelque mois pour réponde à la volonté de l’État togolais de faire des inter-professions, des acteurs  de croissance et de développement. Il compte environ 13350 membres.

Reportage de notre correspondant local, J-P. Lemaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here