Spread the love

Jouant un rôle important dans l’économie du pays et l’autosuffisance alimentaire, l’agriculture notamment l’élevage est depuis quelques années soutenues et promu par les pouvoirs publics à travers différents programmes et projets. Ceci a permis le développement de l’aviculture au Togo.

En effet, malgré la montée en flèche de la production avicole, l’importation et la distribution de produits carnés en occurrence le poulet continue d’envahir le marché national au détriment de la production nationale, ceci en dépit des multiples séances de travail entre les services  du ministère et ces importateurs et distributeurs. Pour mettre un terme a cette situation qui met à mal les producteurs nationaux, le ministre en charge de l’agriculture et de la production animale et halieutique, Koutéra Baraka, a tapé du point sur la table à travers une note datée du 18 mai dernier. « Je demande à tous les importateurs et distributeurs de produits de volailles de prendre toutes les mesures urgentes, à travers des contrats clairs et précis, pour l’enlèvement immédiat des volailles en souffrance d’une part, et pour la fourniture régulière de volailles locales d’autre part, et ceci dans un délai de quinze (15) jours à compter de la date de signature de la présente note. » écrit-il dans sa note circulaire.

E’ vue de rendre exécutoire la mesure, désormais, l’importation de produits avicoles vers le Togo est soumise a une autorisation préalable. La douane se charge de l’application de cette mesure « Je tiens à préciser que les services des douanes sont saisis pour veiller à ce qu’aucune importation de produits avicoles se réalise sans une autorisation formellement signée par le ministre chargé de la production animale et halieutique, tel que prévue par les textes en vigueur » poursuit le ministre Bataka dans sa circulaire.

Il faut dire qu’aujourd’hui, le Togo dispose d’une importante production avicole qui malheureusement, n’est pas souvent proposée aux consommateurs par les distributeurs. Quelle est la raison alors que la volaille togolaise est d’une qualité meilleure que celle importée ? Nous y reviendrons

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here