Spread the love

Les activités du nouveau port de pêche ont démarré mercredi 20 novembre 2019 par une longue caravane de la communauté de pêche composée de pêcheurs, transformatrices, mareyeuses et commerçantes de poissons, depuis l’ancien port de pêche en passant par le rond-point Ramatou pour arriver au niveau du site aux environs de 9h30.

Au point de chute de la caravane qui se trouve être le nouveau site de pêche, ils étaient attendus par les autorités administratives, traditionnelles et sécuritaires notamment le chef du village de gbetsiogbé, la brigade, chef canton de Bè, de Baguida, le directeur du POPEL , le directeur des pêches et des cadres du PAL , du Ministère en charge de l’agriculture de la production animale et halieutique. En effet, les bénéficiaires de ce nouveau port de pêche ont voulu par cette caravane célébrer ce nouveau départ de leurs activités dans ce nouveau port moderne en tenant à remercier le gouvernement qui a su rendre ce port de pêche opérationnel en ce jour mémorial. D’une capacité d’accueil de 3 000 pêcheurs et de 5 000 mareyeurs et transformatrices de poissons, ce nouveau port de pêche est le fruit de la collaboration entre le Togo et le Japon. ce port respecte la vision du Président de la République de faire du Togo un pays émergent à l’horizon 2030.

D’un coût d’environ 20 milliards de FCFA, il est construit à travers l’Agence Japonaise de Coopération Internationale(JICA) et a une capacité d’accueil de 300 à 400 pirogues. Ce joyau est doté d’infrastructures modernes de débarquement, de conservation et de vente des produits de la pêche et vise l’amélioration des conditions de travail de tous les acteurs du secteur avec un grand espace maritime et environnement adéquat répondant aux normes internationales.

Il est à noter qu’au Togo, la pêche revêt une importance sociale et nutritionnelle. Elle emploie plus de 22 000 acteurs, fournit environ 25.000 tonnes de poissons et contribue à 4,5% du PIB primaire. La pêche maritime quant à elle, est le plus gros pourvoyeur de produits halieutiques avec une production annuelle d’environ 20 000 tonnes correspondant à 80% de la production nationale. Ce nouveau port de pêche de Lomé va ainsi jouer un rôle important en termes de création d’emplois et constitue un centre de petits commerces. Il s’inscrit dans l’axe 2 du PND qui vise à développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives.

Cette manifestation a été l’occasion de présenter  la nouvelle équipe dirigeante de ce nouveau port de pêche à toute la communauté de pêche. Les premiers débarquements au sein de ce nouveau port sont attendus demain à 8h et la communauté des pêcheurs invite le public à venir s’approvisionner des premières captures.

Afrique-News avec la Celle Com Mapah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here