Spread the love

Le gouvernement Togolais à travers le ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique a lancé une vaste campagne de lutte contre la rage canine ce vendredi 11 septembre 2020 à Niamtougou dans la préfecture de Doufelgou.

En effet, il s’agit non seulement de vacciner les animaux de compagnie notamment les chiens, les chats et les singes domestiqués, mais aussi de sensibiliser la population sur le danger que représente la rage en générale et la rage canine en particulier et sur la nécessiter de la vaccination. Ainsi, le Gouvernement avec le soutien de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), va procéder à la vaccination de tous les animaux de compagnie au cours de cette campagne. Il a ainsi acquis plus de 100 000 doses de vaccins antirabique pour cette campagne, Il sera à cet effet procédé à la vaccination systématique des animaux ciblés dans les services vétérinaires étatiques et dans les cabinets vétérinaires privés sur toute l’étendue du territoire national à un coût subventionné et fixé à 1500 Frs CFA la dose. L’objectif du gouvernement est d’éradiquer la rage d’ici 2030 au Togo.

Pour y parvenir, la vaccination massive des chiens, des chats et des singes domestiqués dans les zones à risques s’avère être la solution la plus économique et la plus efficace au long terme. Ainsi, des campagnes de sensibilisation sur la rage, adaptées aux contextes locaux, sont essentielles en vue de responsabiliser les propriétaires des animaux de compagnie. Il s’agit notamment de vacciner ces animaux de compagnie contre le virus, de diminuer les risques de contamination et d’informer la population à s’adresser aux services techniques compétents pour les mesures à prendre en cas de morsure.

Pour rappel, la rage canine, ne cesse de faire beaucoup de victimes chaque à travers le pays notamment les zones rurales. Cette campagne va donc permettre de sensibiliser la population sur la nécessité de faire vacciner les animaux.

Afrique News avec Cell Com Mapah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here