Après quelques jours sans pluie, Lomé la capitale togolaise a renoué ce dimanche avec la pluie. Une forte pluie qui s’est abattue sur la ville pendant plus de cinq heures de temps, rendant la ville de Lomé méconnaissable avec des inondations un peu partout dans les quartiers.

La grande route internationale de la CEDEAO qui part du Ghana en passant par le poste de péage juxtaposé de Noepé au Togo pour rallier la voie de contournement d’Agoe, est plus qu’un Casse-tête chinois  pour les usagés de cette voie pourtant internationale. En effet, cette voie internationale en construction et dont les travaux sont presque achevés à plus de 75%, est devenue un lit d’eau pour ne pas parler de cour d’eau ou même un fleuve, rendant la circulation presque impossible aux usagés de cette voie. Et pour cause, cette nouvelle route ne dispose pas de caniveaux pour drainer et évacuer l’eau de pluie.

Il faut dire que cette situation n’est pas la première du genre. A chaque grande pluie dans la ville de Lomé, c’est la croix et la bannière pour circuler sur voie cette internationale devant à termes desservir le Nigeria, le Bénin, le Togo et le Ghana. La grande question que nombre de personnes se pose est de savoir pourquoi une si belle route internationale n’a pas un mécanisme de drainage d’eau de pluie?

Rappelons que la pluie de ce jour a fait beaucoup de dégâts, maisons et quartiers inondés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here