Spread the love

Le premier forum du Tourisme au Togo a débuté ce mardi 12 novembre à Lomé. Il s’agit durant deux jours pour les différents acteurs du secteur touristique togolais de réfléchir sur les mécanismes devant permettre au tourisme de contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs du Plan National de Développement (PND). 

Organisé par le ministère de la culture et du Tourisme, ce forum, premier du genre, vise à permettre aux différents acteurs du secteur touristique notamment étatiques et privés à réfléchir sur la contribution de leur secteur, celui du Tourisme dans l’atteinte des objectifs du PND à l’horizon 2022. La rencontre a été ouverte par le ministre en charge de la culture et du Tourisme, Kossivi ÉGBETONYO qui a dans son discours de circonstance, rappelé le passé glorieux du Tourisme Togolais des années 80 qui selon lui, « sont connues pour être l’âge d’or du tourisme au Togo, un passé glorieux dont nous sommes tous nostalgiques » a-t-il rappelé en précisant que la destination Togo était l’une des premières en Afrique de l’Ouest. Il s’est tout de même réjoui de ce que le secteur touristique togolais retrouve aujourd’hui ses lettres de noblesse du passé avec la deuxième place en 2017 derrière l’Égypte en termes de visiteurs touristique. Le ministre ÉGBETONYO a ensuite invité les participants à forum à faire de cette rencontre, un cadre de réflexion devant permettre d’établir une corrélation entre l’essor du tourisme et la réussite du PND, surtout que le Togo se trouve aujourd’hui dans un environnement mondial qui alliant intégration et le développement.

L’organisation de ce premier a pour objectif d’augmenter la part du tourisme dans la création de la richesse de 4 % en 2015 à 6,2 % du PIB à l’horizon 2022 conformément à l’objectif que s’est fixé le gouvernement dans son ambition de faire du Togo un grand centre du tourisme d’affaires et de tourisme bleu dans la sous-région ouest africaine relativement à l’axe 1 du PND.  Les participants vont faire l’état des lieux des différents offres touristiques ; proposer des structurations possibles ; l’accroissement et la valorisation de l’offre touristique ; la facilitation du financement des investissement dans le secteur touristique et hôtelier ; l’amélioration du cadre normatif et institutionnel et faire des propositions de marketing et de commercialisation afin de rendre le secteur plus attractif et plus compétitif. Notons que le Togo a enregistré en 2018, 712.000 touristes pour des recettes estimées à 48 milliards de Fcfa. Le nombre d’emplois directs dans le secteur touristique notamment le sous-secteur hôtelier est quant à lui de 8 000 et cette performance est surtout due au tourisme d’affaires et de congrès.

Les travaux de premières forum du Tourisme prennent fin demain  mercredi avec des recommandations devant permettre au secteur touristique de jouer véritablement et pleinement son rôle dans l’atteinte des objectifs du PND à l’horizon 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here