Spread the love

Démarrée depuis le 22 Août dernier, la 8ème foire Adjafi de Lomé, la foire des jeunes entrepreneurs poursuit ses activités et bât son plein sur le site du terrain du Lycée Agoenyvé. Ce vendredi 06 Septembre, a eu lieu sur le site de la foire, une table ronde d’échange entre la chambre de commerce et d’industrie du Togo(CCIT) et les jeunes entrepreneurs.

En effet, il s’est agit au cours de cette table ronde pour la CCIT de présenter aux jeunes entrepreneurs, ses différents offres de services, les facilités que la CCIT offrent aussi bien à ses membres que surtout aux jeunes entrepreneurs afin de leur permettre de se lancer, de partager les expériences des aînés entrepreneurs et enfin, sensibiliser les jeunes entrepreneurs à aller vers la sécurité sociale d’eux-mêmes et de leurs employés. Ainsi, les jeunes entrepreneurs ont été informés de comment devenir membre de la chambre de commerce et d’industrie, de comment ils peuvent solliciter auprès de la CCIT, le fonds de garantie lorsqu’ils veulent postuler à des appels d’offres. Ensuite, en lien avec le thème centrale de la 8ème foire Adjafi qui met l’accent sur la sécurité sociale, les jeunes entrepreneurs ont été informés des démarches à suivre pour se déclarer eux-mêmes en tant que chef d’entreprise et leurs employés au niveau de la caisse de sécurité sociale (CNSS).

En effet, selon Vincent Kavéguè, membre de la chambre de commerce et d’industrie du Togo, principal communicateur au cours de cette rencontre, « un entrepreneur, doit être prévoyant et être prévoyant c’est entourer tous ses employés et soi-même de tout ce qui est sécurité sociale. » a-t-il martelé au cours de cette rencontre à l’endroit des jeunes entrepreneurs avant de les inviter à se rapprocher des institutions qui sont leurs tutelles à savoir (la CCIT, l’OTR, le CFE, la CNSS, le ministère du commerce) pour chercher les informations car pour lui, il ne revient pas aux institutions qui offrent des services publics d’aller de bureau en bureau chez les entrepreneurs mais aux entrepreneurs d’aller chercher l’information tout comme un malade qui n’attend pas que l’hôpital ou la pharmacie vienne chez lui.

La rencontre a été très enrichissante surtout pour les jeunes entrepreneurs qui ont salué les responsables de la Foire Adjafi pour cette initiative et souhaité que de ces rencontre se multiplient pour permettre aux entrepreneurs de s’informer et d’être informés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here