Spread the love

La société d’extraction de sable dans la localité de Dévégo doit reprendre ses activités à compter du 25 septembre selon les premiers mots de conclusion du Directeur Général de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE), Efanam Adadji le jeudi 25 septembre 2020 au cours d’une rencontre avec les autorités locales dudit village, les représentants des riverains et le représentant de SAMARIA devant la presse.

En effet, il nous souvient qu’il a été réceptionné, des plaintes venant de certains riverains du village de Dévégo où la société Samaria s’est implanté depuis quelques mois. De ces plaintes, les travaux ont été suspendus par l’ANGE et la Direction générale des Mines afin d’analyser les risques d’une telle activités sur le vécu des populations. Après une visite de terrain et plusieurs jours de travaux en commission, les autorités trouvent judicieux de commun accord avec les riverains, de permettre à SAMARIA de reprendre les activités avec un cahier de charge bien défini.

Selon le directeur général de l’ANGE, « le ministre de l’Environnement n’a pas suspendu le certificat de conformité environnementale. Le ministre des Mines n’a pas suspendu le titre d’exploitation. Nous, techniciens qui suivons les travaux, nous avons voulu vérifier ces plaintes. C’est pour cela que nous avons suspendu les travaux et nous avons objectivement, fait le suivi de ces plaintes »

Parlant du redémarrage des activités de la société SAMARIA, le directeur de l’ANGE a rappelé que la majorité des plaintes formulées par les riverains, n’ont aucun lien avec les travaux de dragage à part le tarissement des puits, un problème auquel une proposition a été faite pour soulager un tant soit peu les peines des populations. Pour le représentant du directeur de SAMARIA, Athanase Agbémadon, c’est une satisfaction totale puisque la société dit-il, a beaucoup de charges a réglé et que cette reprise d’activité ne fera que du bien.

Le comité de suivi des riverains, le chef du village de Dévégo Togbui Gagban, et celui du quartier Novissi, Togbui Vimadjé Darrah ont également pris part à cette rencontre qui a statué sur la reprise des activités de la société SAMARIA.

Le Ministère des Mines et des Énergies a attribué à la société SAMARIA son permis par l’arrêt n°058/MME/CAB/DGMG/DDCM/219 du 6 décembre 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here