Spread the love

Démarrées le lundi 09 décembre 2019 par un symposium, les festivités de la célébration du jubilé d’or de FUCEC-TOGO se sont poursuivies ce jeudi 12 décembre avec une grande fête des femmes de la microfinance sur l’ensemble du pays.

Placées sous le thème « FUCEC-TOGO, 50 ans après, défis et perspectifs », les festivités marquant le cinquantenaire de la mère des microfinance au Togo se sont poursuivies jeudi avec une grande fête organisée à l’honneur des femmes membre de la faîtière. En effet, les femmes qui sont les plus nombreuses de FUCEC-TOGO étaient à l’honneur ce jeudi lors d’une grande rencontre d’échange et de partage mais aussi de plaidoyer entre  ces dernières et les premiers responsables de l’institution. Cette rencontre avec les femmes de FUCEC-TOGO a eu pour objectif de faire le bilan des 50 ans d’existence de FUCEC-TOGO et réfléchir ensemble sur les perspectives d’avenir notamment avec de nouveaux produits qui seront lancés à partir de 2020 dans différents domaines. Pour le directeur général de FUCEC-TOGO, Kokoumeh FEDY,l’objectif principal de FUCEC-TOGO est de lutter contre contre la pauvreté « il est dit et c’est réel que FUCEC-TOGO lutte contre la pauvreté et au Togo, le visage de la pauvreté est plus féminin que masculin. C’est pour cela que nous mettons la femme à l’honneur en cette journée à travers un produit que nous avons mis en place il y a 24 ans ‘’ crédit épargne avec éducation ‘’ et cette cérémonie se déroule dans toutes nos agences à travers l’ensemble du pays. La première chose que nous avons comme perspective, est que les femmes aient plus rapidement accès à leur argent qu’elle ne l’aient aujourd’hui, impliquer davantage des jeunes à l’épargne pour préparer leur vieux jours…» a-t-il indiqué.

Au cours de cette rencontre apothéose de ce jubilé d’or, les femmes ont eu à saluer les responsables de FUCEC-TOGO pour leurs efforts à leur fournir des services de qualités et à rester à leur côté mais aussi elles ont soulevé la question du taux d’intérêt relativement élevé de leur institution et souhaité qu’il soit revu à la baisse. Un souhaite qui ne semble pas tomber dans les oreilles des sourds puisque le patron de FUCEC-TOGO fait mien cette sollicitation. « C’est vrai que le taux d’intérêt que nous pratiquons est dans les normes de la sous-région mais nous sommes une coopérative d’épargne, de crédit et de solidarité donc nous continuerons les réflexions afin d’aboutir à un taux d’intérêt le plus bas possible. » a précisé Kokoumeh FEDY.

Il faut rappeler qu’en marge de ce cinquantenaire de cette grande institution de micro finance, elle a procédé au lancement officiel de sa compagnie d’assurance CIF Assurance-VIE Togo pour répondre à plusieurs préoccupations des membres de FUCEC-TOGO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here