Spread the love

5 Janvier 2000 – 2020, il y a 20ans jour pour jour que le Centre Saint François (I.F.R.A.M ) a vu jour. La célébration de ce 20ème anniversaire a été placée sous le thème « La prise en compte de la scolarisation des enfants handicapés de vue dans la vision de l’éducation pour tous ».

En effet, la population de Tchaoudjo qui a répondu massivement à l’appel des responsables de cette institution, a été sensibilisé sur l’intérêt de l’éducation des non voyants à travers un bilan des impactes des prestations de l’Institut ces  deux décennies de son existence. Dans la présentation de son historique faite par les élèves dudit institut à travers l’écriture braille, l’on pouvait retenir les difficultés auxquelles sont confronter le centre et les défis qui l’attendent.

Ainsi, M. NABEDE Paoubadi, directeur de l’Institut a profité de l’occasion pour lancer un cri d’alarme à l’endroit de bonnes volontés car beaucoup de soucis sont encore d’actualités notamment la distance qui sépare le centre des établissements scolaires réunissant les conditions pour pouvoir enseigner les personnes handicapées de vue, les risques que courent ceux-ci au cours de leur trajet, le soucis d’agrandir le centre afin d’être capable d’héberger tous les élèves…

Il faut rappeler que le domaine sur lequel est construit l’Institut est un don du feu chef des musulmans Molou Ouro et le Centre bénéficie depuis 2017 de l’aide du gouvernement permettant de titulariser 11 des 18 enseignants servant dans le centre.
Au-delà de l’État togolais, certaines ONG comme LUCE VENGA qui signifie la lumière vienne d’Italie, ATA (Association Togolaise des Aveugles) et Voir Ensemble de la France, apportent leur soutient au centre.

De notre correspondant Jacques E.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here