Spread the love

(@afriqueNews) Depuis quelques jours, le Centre de loisir, MAD Complexe est au centre d’une politique. Il s’agit d’une « Sextape » qui a eu lieu dans les toiles dudit complexe et qui est devenue virale après avoir été diffusée sur les réseaux sociaux. Voici la version des responsables du complexe.

Contacté ce matin, les promoteurs de MAD Complexe, un centre de loisirs pour adultes, nous ont confirmé que « les autorités ont été informées, une plainte officielle sera déposée demain » et qu’ils ont « une notion sur les auteurs de ces actes ». Les promoteurs du MAD Complexe, nom qui est sur toutes les lèvres depuis l’apparition de la sextape devenue virale au Togo et ailleurs, confirment qu’il n y a jamais eu de caméra dans leurs toilettes et que dans les vidéos qui circulent, il y a des mouvements, ce qui montre clairement que la caméra n’est pas fixe.

Capture d’écran de la Sextape

Selon le MAD Complexe, l’intimité de leur clientèle est respectée. Pour tenter d’expliquer la scène de la vidéo, ils avancent que de la manière dont les vidéos ont été prise, c’est de se mettre debout sur le bidet de la toilette numéro 1 et pouvoir filmer la toilette numéro 2. Comme mesures urgentes prises, « un mur a été construit dès le moment où la vidéo a commencé à circuler pour que personnes ne puissent le faire encore ». En ce qui concerne la célébration « bis » de l’anniversaire de #MariaMobil le vendredi 22 novembre dont l’affiche a été publiée hier, cela n’est pas une façon pour le MAD Complexe de se racheter auprès du public loméens comme le pensent plus d’un. L’anniversaire de Maria Mobil avait été convenu et fixé il y a de cela 2 semaines, à en croire les promoteurs du MAD Complexe.

Pour rappel, depuis quelques jours circule une vidéo à caractère sexuelle montrant un homme et une jeune fille s’adonnant à un acte sexuel dans une des toilettes du MAD Complexe de Lomé. Une troisième personne, les aurait filmés pendant plus de 8 minutes que dure la vidéo.

Il est urgent que des mesures idoines soient prises pour réveiller la conscience des jeunes filles et hommes qui s’adonnent à de telles pratiques intimes dans des lieux ouverts au public.

Léon Dounwourgue

Afrique News, le site de l’Agence Panafricaine de Presse et de Communication (APCNEWS), pour tous vos besoins en communication, merci de nous faire confiance au: +228 701773 40/+228 91 60 29 39, email: contact@afrique-news.info. APCNEWS, la passion de la vraie communication au service de l’Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here