Dans le cadre de la mobilisation des financements pour la mise en œuvre du Programme National de Développement (PND) pour les cinq prochaines années, le gouvernement mise sur l’investissement du secteur privé togolais et extérieur notamment de l’espace Union Européenne. C’est dans ce cadre que le Togo organise le premier Forum économique Togo-Union Européenne dont le lancement officiel a eu lieu mercredi 13 février 2019 au cours d’une conférence de presse.

Ce premier forum du genre entre le Togo et l’UE qui aura lieu le 13 et 14 juin prochain,  est placé sous le thème « Bâtir des relations économiques durable et pérennes ». L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse organisée conjointement par le Ministère du Commerce, du secteur privé et de la promotion de la consommation locale et la cellule présidentielle chargée du climat des affaires. Cette rencontre avec la presse présidée par le ministre en charge du commerce Adedzé Kodjo en présence du représentant de la représente de l’UE au Togo, du Secrétaire Général de la présidence de la République, du Directeur de cabinet du Premier Ministre, de la conseillère du président de la République chargée du climat des affaires, a été l’occasion pour ces différentes personnalité de présenter aux professionnels des médias, tous les contours de ce forum co-organisé par le Gouvernement de la république du Togo et l’Union Européenne.

L’objectif de ce Forum est de promouvoir le pays comme une destination accessible, durable et sécurisée afin de stimuler l’investissement européen. Il vise principalement des projets prioritaires contenus dans le Plan National de Développement (PND), le domaine de l’énergie, des infrastructures et de l’agroalimentaire. Ainsi, pour ce premier forum qui aura lieu les 13 et 14 juin prochain, il est attendu plus 400 investisseurs et financiers dont 300 investisseurs et plus de 150 hauts fonctionnaires de l’Union Européenne. Il s’agit de mettre ensemble les investisseurs des 28 pays membres de l’UE et le secteur privé togolais afin de mobiliser les 2/3 des fonds de financement du PND.

Pour le ministre du commerce, il s’agit pour le gouvernement de faire Togo, un pays favorable au climat des affaires après les nombreuses mesures prises pour l’allègement des conditions d’investissement aux opérateurs économiques « je m’en veux pour preuve, le code des impôts et de douane pour favoriser et inciter les opérateurs économiques à investir au Togo ». De son côté, le représentant de l’UE à cette conférence de presse a précisé que plusieurs raisons ont motivé l’UE a co-organisé ce forum avec le Togo. En effet, pour lui, ce forum se situe dans le cadre du nouveau partenariat entre l’UE veut avoir avec l’Afrique à travers le plan d’investissement européen. Selon lui, plusieurs indicateurs rassurent du succès de ce forum. Il s’agit de l’amélioration du climat des affaires, l’investissement privé de masse, le progrès des start-up, la disponibilité des financements pour le secteur privé …

Sur le plan pratique, une centaine de projets bancables seront sélection et présentés aux investisseurs avant la tenue du forum et les deux jours de forum serviront de concrétiser par des signatures d’accords entre investisseurs de l’UE et le secteur privé togolais en vue de mobiliser les 2/3 de l’investissement nécessaire dans la réalisation du PND. Il s’agit également par ce forum, d’accroitre la visibilité du Togo, dans tous les 28 pays de l’Union Européenne, car malgré le potentiel dont dispose le Togo, il n’est pas assez connu de Tous les pays de l’UE.

313 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here