Spread the love

La première puissance économique d’Afrique, le géant de la CEDEAO, le Nigeria était jeudi à l’honneur lors du 7ème jour de la 16ème Foire internationale de Lomé. Une occasion pour l’ambassadeur du Nigeria au Togo, Iji Olushola d’inviter les opérateurs économique de son pays et ceux du Togo, à s’engager dans un partenariat durable.

En effet, la première puissance économique d’Afrique dont les opérateurs économiques constituent l’un des plus grands nombres présents à la 16ème foire internationale de Lomé, a eu droit à journée de jeudi au cours de laquelle ses exposants ont présentés plusieurs opportunités économiques à leurs homologues du Togo et des autres pays présents aussi sur le site de la foire. Cette rencontre présidée pour la circonstance par le Directeur Général du CETEF-Lomé, Kueku-Banka Johnson, avec à ses côtés, l’ambassadeur du Nigeria au Togo, Iji Olushola, a permis aux opérateurs économiques nigérians d’exposer l’énorme potentiel que leur pays offre aux opérateurs économiques des autres pays notamment les Togolais.

Saisissant l’occasion de cette rencontre, l’ambassadeur de l’État fédéral du Nigeria Iji Olushola a d’entrée de jeu, lancé un vibrant appel aux opérateurs économiques de ces deux pays frères et amis, un s’engager à nouer un partenariat durable et internet. « Les opérateurs économiques des 2 pays doivent s’engager au cours cette foire à ne pas s’arrêter. Ils doivent se dire que cette 16ème Foire internationale de Lomé les lie à jamais », a-t-il indiqué avant poursuivre en insistant sur la transformation agricole qui est selon lui, un important levier de développement de l’Afrique en général mais surtout du Nigeria et du Togo en particulier .

Il y’a d’après lui, un lien direct entre la transformation des produits locaux, le développement et la création d’emplois pour ces 2 pays, le Nigeria et le Togo où les jeunes représentent la majorité la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here