Spread the love

« Je ne peux pas parler de troisième mandat. Parce que si je dis que je ne serai pas candidat, les gens ne vont plus travailler. Si je dis que je serai candidat, les (…) vont se suivre et ce sera une polémique sans fin ». 

C’est du moins ce qu’a déclaré, le chef de l’Etat sénégalais en rencontrant la presse, au soir du 31 décembre 2019 après son traditionnel discours à la nation.

 Et de hausser le ton: « On ne peut pas accepter de perdre notre temps pour parler d’un sujet sur lequel on va décider en 2024″.

Pour le chef de l’Etat sénégalais, « il ne peut pas y avoir de dauphin dans son parti ». Il a tenu à préciser «  que ceux qui s’agitent éprouvent un excès d’affection envers sa personne ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here