Rentré au pays à quelques semaines de la présidentielle pour empêcher le vote, l’ancien président Abdoulaye Wade va très vite se muer dans un silence coupable après une visite à Conakry à bord d’un Jet privé affrété par le président guinéen. Plusieurs médias avaient après cette visite annoncé un accord ou mieux un deal entre l’ancien président et son ancien premier ministre.

Selon en effet ces médias, l’ancien président aurait échangé son silence par l’abandon des poursuites contre son fils et les garanties de retour de son retour au pays. Quelques jours seulement après la présidentielle remportée par le président sortant Macky Sall dans des conditions assez rocambolesques, l’on annonce le retour imminent de Karim Wade au pays. Il pourrait même faire son retour au bercail dans les tous prochains jours. Pour se faire, la Guinée qui a servi de médiateur est encore au centre des manœuvres. Le Premier ministre guinéen est annoncé à Doha pour négocier, avec la bénédiction du Sénégal, le retour de Karim Wade à Dakar.

A en croire la publication de Source A de ce mardi 12 mars 2019, les choses se précisent au mieux pour Karim Wade. Le journal indique que Ibrahima Kassory Fofana se rendra sur place après la formation du nouveau gouvernement pour ramener le “colis” à Dakar. « En clair, ce n’est qu’après la formation de ce gouvernement que Wade-fils débarquera au Sénégal », précise le journal. Le journaliste Alassane Samba Diop dans le 13h en Wolof avait révélé que : « Entre Abdoulaye Wade, Alpha Condé, Macky Sall et le Procureur du Qatar, qui séjourne depuis dimanche à Dakar; les négociations sont en cours. »

Ce long feuilleton juridiquo-politique Macky Sall à son mentor Abdoulaye Wade, est donc sur le point de trouver un dénouement heureux grâce à l’implication du président Alpha Condé de la Guinée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here