Spread the love

Nouveau blocage au sein de la Commission électorale de la FIF présidée par René Diby. La question de la candidature de Didier Drogba qui avait conduit à une suspension de l’instance par Sidy Diallo, a encore ressurgi. Cette fois, c’est René Diby, président de la Commission, qui annonce sa démission.

René Diby en colère

Réunie ce mardi 25 août 2020 selon les recommandations de la FIFA, la Commission électorale de la Fédération ivoirienne de football est de nouveau face à un blocage. De sources dignes de foi, René Diby, président de ladite commission, a claqué la porte. Sur les raisons de cette décision, nos sources font savoir que l’ancien ministre a refusé la tenue d’un nouveau vote au sein de la Commission pour désigner les candidats validés pour la course à la présidence de la FIF.

René Diby, toujours selon nos informations, était favorable à une validation des travaux effectués le 9 août dernier par la commission qu’il préside. Face à cette situation, le président de la CE a décidé de rendre sa démission et de se retirer du processus.

La démission de René Diby: Une menace pour Drogba ?

Deux thèses sont défendues dans cette situation. D’un côté, ceux qui estiment que cette décision de revoter est conforme à la lettre de la FIFA qui a demandé que la Commission se réunisse pour « entériner par vote toute décision si nécessaire » et de l’autre, ceux qui comme René Diby pensent qu’il n’est pas nécessaire de reprendre une fois de plus les travaux.

En tout état de cause, si le cadre du Léboutou venait à sortir définitivement du processus, le camp de Didier Drogba pourrait être inquiet. De fait, le patron de la Commission électorale n’a jamais caché son opposition à une invalidation de la candidature de Didier Drogba. Il n’est pas exclu que la FIFA soit encore sollicitée dans cette affaire.

Source: afriquesur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here