Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO a effectue ce vendredi 29 juin, une visite de quelques heures au Nigéria, chez son homologue Mohamed Buhari. De quoi ont-ils parlé ?

En effet, en sa qualité de président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé a effectué un bref séjour au Nigéria auprès de son homologue nigérian avec qui, ils ont évoqué plusieurs sujets.

Selon le Chef de l’Etat togolais à sa sortir de l’audience, plusieurs sujets de l’heure, intéressant la sous-région ouest africaine ont été évoqués lors de l’entretien, notamment la crise en Guinée-Bissau, le processus électorale en cours au Mali et doit déboucher sur l’élection présidentielle à la fin du mois prochain. Ils ont également parlé de la situation togolaise qui, grâce aux facilitateurs évolue et permet un retour à la stabilité et à la paix. Ce qui a permis à l’ensemble de la classe politique togolaise de s’accorder sur la nécessité  d’engager certaine réformes et d’organiser les législatives avant la fin de cette année.

Cette rencontre a été aussi l’occasion pour le Président en exercice de la CEDEAO, Faure Gnassingbé de transmettre une invitation à son homologue Mohamed Buhari, l’invitant à prendre part aux travaux du prochain sommet de la CEDEAO prévu pour ce mois de juillet à Lomé. Sommet au cours duquel, les chefs d’Etat de la CEDEDAO devront proposer une feuille de route de sortie de crise aux acteurs politiques togolais. Les questions bilatérales et sécuritaires au sein de la sous-région étaient également au menue des échanges entre les deux hommes.

Il faut rappeler qu’après le tête-à-tête à huit clos entre le président nigérian et togolais, la délégation togolaise a eu une séance de travail avec une délégation nigériane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here