Bien que jeunes, ils affichent déjà l’esprit d’humanisme et de générosité. Mansouri Nassim, Jean-Loic Ayena et Hermann-Elliot Ayena tous de l’Equipe de foot Dynamovert de Gatineau se positionnent déjà aux côtés des plus nécessiteux.

Ils sont tous Canadiens et pensent faire du bien à leurs Frères d’Afrique. Ils Viennent de faire don d’équipements de foot à plusieurs jeunes de certaines villes du Togo dont Kara, Sokodé et Lomé. Ce sont des jeunes âgés de 8 à 14 ans qui affichent un certain talent en matière de football. Youssouf lui, a reçu un protège-tibia et des chaussettes-bas. Serge( l’Adebayor du quartier Tomdè de Kara) lui a reçu des crampons et s’en réjouit énormément  » mes parents n’ont les moyens pour m’offrir ces crampons. Cela fait des mois que je les dérange pour m’en acheter mais ils n’arrivent toujours pas. »  » Avec ces crampons et maillots, je vais devenir Messie le meilleur jour du monde » prophétise tout sourire Zacharie jeune garçon tout mignon, teint clair d’une douzaine d’annés.

« Ce que nous partageons aujourd’hui à ces jeunes gens qui sont encore quelques sortes nos enfants, n’est que le fruit des réflexions de jeunes Canadiens qui ont jugé à un moment donné de leur existence faire du bien à leurs prochains. Et nous profitons de ce Mois de la Diaspora du CJD pour faire ce geste parce que cela nous permet d’entrer en contact direct avec la population » nous fait savoir Olive-Bonaventure Ayena, père des frères Ayena du Groupe. Les jeunes donateurs vivent actuellement au Canada et comptent descendre en Afrique l’année prochaine pour remettre ces dons main à main à leurs bénéficiaires. Mais pour l’heure, leurs parents sont leur meilleur canal qu’ils aient pu trouver pour faire passer leur message.
« Ces jeunes nous ont dit qu’ils ont plein de chaussures de foot et maillots qu’ils ne portent plus et qu’ils voudraient les envoyer en Afrique au nom de leur équipe. Et ils ont demandé à plusieurs de leurs camarades de l’équipe et de classe de leur envoyer ce qu’ils ne portent plus en termes d’équipements.

Les ayant rassemblés, je me suis proposé de les aider en les apportant au Togo. Arrivé au pays, je cherchais un canal aussi pour le partager aux plus nécessiteux. Et l’événement Mois de la Diaspora dont je suis l’un des organisateurs est bien tombé. Et nous avions dans le cadre de cette manifestation à parcourir tout le territoire national pour animer des conférences et présenter des opportunités de développement qui existent dans nos localités à nos freres. L’occasion est toute belle pour que je leur dise aussi qu’ils ont des jeunes frères de la Diaspora, de parents Togolais mais Canadiens de naissance qui pensent à eux..  »

Le Mois de la Diaspora prend fin ce vendredi 05 Octobre 2018. Et les jeunes Canadiens ont déjà l’écho du bien qu’ils aient pu faire à leurs frères Togolais. Ils en sont très heureux et fiers et ont hâte de descendre au Togo pour toucher du doigt les réalités du pays.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here