Bien que ne disposant pas encore du droit de vote, les sections de la diaspora du parti au pouvoir au Togo, UNION POUR LA RÉPUBLIQUE (UNIR), travaillent inlassablement dans leurs pays respectifs pour assurer une bonne image au pays et au parti ainsi que le succès du  parti et de son président. La rédaction du site panafricain, www Afrique-News.Info, est allée à la rencontre de la section nigériane du parti UNIR notamment le Délégué Principal, Monsieur MALLY  ATCHOU ABUEKANA. Dans cette interview, il revient sur la crise que traverse le Togo, la manipulation dont a été victimes certains togolais du Nigéria en 2017 contre la politique du Président Faure Gnassingbé et la solution de sortie de crise . Lisez-plutôt

A.N.I: Bonjour, dites nous comment se porte le parti UNIR section du Nigéria ?

MALLY: Bonjour Monsieur JC, le parti politique, Union pour la République (UNIR) Section du  Nigéria et ses militants se portent très bien.

En 2017, tout comme dans beaucoup de pays du monde, la contestation contre le Président de votre parti UNIR, le Président togolais Faure Gnassingbé a été vive au Nigéria. Quelle est la situation aujourd’hui?

Il est  vrai qu’en 2017 la contestation contre notre Président Faure Essozimna Gnassingbé a été un peu vive au Nigéria. Car il y a trois catégories de togolais ici au Nigéria. D’abord, les togolais nés au Nigéria et qui ne voyagent jamais au pays pour voir ce qui est fait par le Président Faure Gnassingbé. Ensuite, les analphabètes ; ils suivent seulement ce qu’ils attendent sans analyses. Enfin, les sages qui ne sont pas du tout nombreux. Donc ces togolais au début ont été mal informés  sur la gouvernance dans leur pays d’origine, par l’opposition notamment  la C14. Ce qui a été à l’origine de ces vives manifestations que nous avons constatés en 2017.

Aujourd’hui, grâce au travail de terrain et sensibilisation que nous avons fait auprès de nos frères togolais, ils ont compris qu’ils s’étaient trompés.  Maintenant, par la grâce de Dieu, la situation chez-nous ici est calme. Beaucoup de togolais ont compris la politique de paix, de sécurité, de stabilité, de réconciliation et de transparence que mène notre Président Faure Gnassingbé et qui permet aux togolais de la diaspora et du pays de vivre en harmonie. Ils ont compris qu’ils avaient été manipulés.

Depuis les événements du 19 Août 2017, les togolais de la diaspora qui soutiennent le parti UNIR et son Président Faure Gnassingbé, le font plus dans la clandestinité. Par contre la section UNIR- Nigéria le fait à visage découvert. Pourquoi ce choix ?

 La section UNIR Nigéria soutient le parti UNIR et son Président Faure Gnassingbé ouvertement parce-que quand on est uni, on est plus fort et on a peur de rien. Notre soutien pour le parti UNIR et son Président est inlassable.

Vous suivez depuis le Nigéria l’évolution de la situation dans votre pays le Togo. Comment UNIR section Nigéria analyse  l’actualité dans le pays au niveau?

 L’UNIR section  Nigéria suit avec satisfaction et intérêt l’évolution de la situation qui prévaut dans notre pays. Nous nous réjouissons que la situation politique au Togo soit en train d’être normalisée depuis l’intervention de la Communauté internationale pour faciliter le processus de paix. Une feuille de route  de sortie de crise a été signée. Malheureusement, le constat que nous faisons c’est que les actions menées par l’opposition ne démontrent pas une réelle volonté pouvant aboutir à une paix durable au Togo.

 Le Togo organise en décembre prochain des élections. Les togolais de la diaspora n’ayant pas de droit de vote, comment allez-vous, apporter vos voix à votre parti ? 

Les élections législatives sont prévues pour se dérouler le 20 décembre 2018. Beaucoup de membres de l’UNIR au Nigéria qui se sont inscrits pour ces élections iront sur place au Togo pour voter pour le parti. C’est pourquoi nous organisons une tournée dans les différents Etats de la fédération nigériane pour sensibiliser les togolais. En revanche nous nous luttons pour qu’il ait le vote de la diaspora lors des futures élections au Togo. Pour nous UNIR section Nigéria, FAURE MUST STAY 2020. Faure Gnassingbé doit continuer en 2020.

L’un des exigences de l’opposition est que le Président de votre parti, Faure Gnassingbé ne doit plus être candidat en 2020. Comment trouvez-vous cette position ?

On ne change jamais une équipe qui gagne. Avec le Président de notre parti, le pays bouge du jour au jour. Examinons  un peu ce qui se passe au Togo:

La connectivité maritime, le Togo est classé deuxième de l’Afrique subsaharienne. Selon le rapport 2018, sur le transport maritime publié par la conférence des Nations  Unies sur le commerce et le développement NUCED le Togo se classe à la cinquième place sur le continent. Notre pays est dans le top 10 des économies du monde, le Togo est le deuxième pays au plan africain à avoir réalisé de nombreuses réformes.

Pourquoi selon vous la crise déclenchée en 2017 togolais perdure depuis ce temps et quelle sera la solution de sortie de crise à UNIR Nigéria ?

Les leaders de la coalition ont voulu détruire complètement le Togo depuis le déclenchement de la crise en 2017. Les marches ont abaissé l’économie nationale. Mais considérant les  nombreux voyages effectués à l’étranger par notre Président pour convaincre les bayeurs de Fonds et les institutions financières internationales de la volonté du gouvernement d’aller vers une démocratie bien comprise, aujourd’hui nous allons dire que malgré ces turbulences politique, le Togo occupe une position encourageante 137eme sur 190, passant de 156eme place en 2017. Ce classement place le Togo dans le top 10 des économies du monde les plus réformatrices et révèle que le Togo est le deuxième pays au plan africain à avoir réalisé de nombreuses réformes.

La solution de sortie de crise à  UNIR Nigéria c’est de dire  à l’opposition de suivre les recommandations de la feuille de route par la CEDEAO. Les élections législatives vont  bien se tenir le 20 Décembre 2018.

Entretien réalisé par JC BAKALI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here