La situation reste toujours inquiétante au Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix. Les forces onusiennes continuent de payer très chère avec de nouvelles victimes des attaques terroristes.

En effet, de nouvelles victimes sont enregistrées dans les rangs des  forces de maintien de la paix au Mali après qu’un convoi des troupes tchadien ait été touché par un engin explosif improvisé à Aguelhok, dans la région de Kidal, faisant un mort et trois grièvement blessés ce dimanche. Dans le temps, une base d’opération temporaire de la Mission à Bandiagara, dans la région de Mopti, a été attaquée par des assaillants non identifiés faisant, un casque bleu togolais grièvement blessé.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a encore une fois condamné ces attaques perpétrées contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Ceci avant de présenter ses sincères condoléances à la famille du défunt, ainsi qu’au gouvernement et au peuple tchadien et un prompt rétablissement aux blessés.

Il convient de rappeler que depuis 2012, le Mali en général et les régions du nord  du pays fait face à une montée en puissance du terrorisme avec plusieurs groupes rebelles jihadistes qui sèment le désordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here