Spread the love

Après la victoire du parti UNIR aux législatives du 20 décembre dernier,  le parti a entrepris des détournées de remerciement auprès de la population à la base.  Les députés de  la préfecture de l’Amou, comme la coutume l’exige, sont retournés vers leur base également pour  remercier les populations pour la confiance portée en leur parti UNIR et en eux. La rencontre a eu lieu le samedi 16 mars 2019 dernier à Amlamé, chef-lieu de la préfecture de l’Amou.

Prévue pour démarrer à 09heures, c’est finalement aux environs de 10h30 que les premières autorités de la préfecture et les cadres du parti Union pour la République avec à leurs têtes le préfet de l’Amou et de l’honorable Yaovi Attigbé IHOU, sont arrivées à la place de l’indépendance de la préfectured’Amlamé où les attendaient déjà partisans et sympathisants du parti UNIR. Après les salutations d’usage,  le secrétaire préfectorale du parti UNIR Amou a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux illustres hôtes après une courte prière et d’une minute de silence en mémoire du  regretté Directeur de la radio Itiessi d’Amlamé décédé accidentellement il y a un peu plus d’un mois.

Cette rencontre en effet, se situe dans le cadre de l’initiative du parti UNIR de retourner après sa victoire aux dernières législatives du 20 décembre dernier, dire merci à leur base pour l’éclatante victoire. Selon le vice-président du Parti Présidentiel de la région des Plateaux qui se trouve être un élu de la préfecture d’Amou, l’honorable Yaovi Attigbé IHOU. Ainsi, dans son message, l’honorable a mis l’accent sur le caractère symbolique mais très significatif du fait de revenir dire merci à quelqu’un qui t’a donné quelque chose. Surtout lorsqu’on sait qu’on aura toujours et encore besoin de ce dernier.

« Nous venons vous dire merci, nous les élus de la CLI Amou, pour le choix que vous avez porté sur nous en nous donnant les trois sièges et pour tout ce que vous faites pour notre grand parti UNIR. Le président nous a dit ceci, lorsque vous irez, dites simplement merci. C’est un acte rituel, quand on dit merci, ça va droit au  plus profond de chacun. C’est ce merci que nous sommes venus vous dire. » a-t-il précisé. Avant de rappeler à l’assistance que, toute la région des Plateaux a pris un engagement, engagement selon lequel, ‘’la présidentielle de 2020, c’est maintenant’’. Sans dévoiler le nom du futur candidat du parti UNIR à cette échéance, il a simplement invité les population à se mettre en ordre de bataille pour cette échéance car il reste convaincu que tout le monde connait déjà le candidat en rappelant simplement pour faire allusion au futur candidat que « le maçon qui a posé la fondation, c’est ce maçon seul qui peut bien bâtir le mur ».

Même si la mobilisation des populations n’était pas celle des grands jours, les cadres du parti UNIR Amou qui avaient à leurs côtés leurs collègues des préfectures sœurs de l’Ogou et de Wawa-Akébou, ont honoré leur engagement de rompre avec les habitudes du passé, en revenant dire merci à la base après le vote du 20 décembre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here