L’économiste et innovateur,  Dr Samuel Mathey, l’homme qui s’est engagé et même décidé de  sacrifier des postes à des millions de FCFA et prestigieux pour se consacrer au développement de la jeunesse et de la femme Africaines par l’entrepreneuriat avec l’approche EZF (Entreprendre avec Zéro Franc), répond à nos questions. Dans cette interview exclusive, Dr Samuel Mathey fait le bilan de l’année 2018, parle des évènements des Gilets Jaune en France, des autres pays du monde  vers lesquels, l’Afrique se tourne pour de l’aide et fait savoir que, ces pays leurs  propres problèmes et n’ont plus cette capacité d’aider véritablement l’Afrique. Et donc, seul « L’entrepreneuriat est le moyen pour les pays Africains de s’en sortir. Lisez 

Parler nous de vos impressions et de ce qui vous a marqué dans l’année 2018

Dr Samuel Mathey: 2018 a été l’année des changements et des bouleversements. La méthode  de Donald TRUMP a remis en cause des décennies d’approche du « politiquement correct »

Les gilets jaunes qui sont l’antithèse de Macron… Un mouvement comme Macron lui -même, ne venant d’AUCUN parti politique et qui paralyse la France et fait parler le «peuple Français»

Le prix Nobel David qui est un autre honneur pour l’Afrique

La FAFEDE qui a avancé avec plus de 50 000 formés, présente dans maintenant plus de 10 pays

Vous faites beaucoup de choses, est ce que vous êtes satisfait de votre engagement en faveur de l’Afrique et d’autres contrées?

Nous avons décidé de nous sacrifier, sacrifier des postes à des millions de FCFA et prestigieux pour nous consacrer au développement de la jeunesse et de la femme Africaines par l’entrepreneuriat avec l’approche EZF (Entreprendre avec Zéro Franc).

2018 a vu l’aboutissement de beaucoup de projets dont nous sommes fiers.  La FAFEDE est aujourd’hui dans une dizaine de pays (Côte d’Ivoire, Burkina, Niger, Tchad, Ghana, Libéria, Madagascar…)

Nous sommes positionnés comme les experts de la formation entrepreneuriale de masse dans les zones rurales et urbaines avec la caravane de 100 milles femmes, la caravane de 10 milles entrepreneurs numériques…

Nous avons lancé les Awards CITIC pour la fédération des entrepreneurs des 8 pays de l’UEMOA

Nous avons lancé la première édition des DELALI Awards pour transformer la diaspora Africaine en une diaspora entrepreneuriale dans le pays hôte

Nous avons lancé un programme de certification d’instructeurs et coaches EZF

Nous avons également lancé d’autres programmes en mode expérimentation et qui seront révélés sur l’année 2019

 Pensez-vous qu’avec l’entrepreneuriat, la jeunesse africaine peut relancer l’Afrique autrement sur la voie du développement ?

L’entrepreneuriat est le SEUL moyen pour les pays Africains de s’en sortir pour 5 raisons clés.  Les autres pays du monde, vers qui l’Afrique se tournait pour de l’aide, ont aujourd’hui leurs  propres problèmes et n’ont plus cette capacité.

Les administrations et multinationales n’ont plus la capacité d’absorber les diplômés et chercheurs d’emplois Africains. L’immigration illégale démontre que les politiques et alternatives offertes par les politiques des gouvernements ne sont pas crédibles (des jeunes aujourd’hui sont rapatriés… prennent l’argent offert pour leur installation de retour au pays… et l’utilisent pour repartir vers l’Europe….). Cette situation fait le lit du terrorisme et de l’extrémisme engendrant d’énormes problèmes de sécurité et de stabilité

Le DUO: L’entrepreneuriat ET l’approche à ZÉRO FRANC de l’entpreneuriat (l’entrepreneuriat), est la SOLUTION pour le développement de l’Afrique.

La transformation de mentalité est opérée;  la contrainte de ressources pour gérer ces programmes entrepreneuriaux est enlevée;  la contrainte de marché est éliminée avec le réseau EZF à travers l’Afrique et notre partenariat avec les associations de jeunes à travers les pays

L’année 2019 est là avec ses hauts et des bas. Quelles sont vos projections en termes d’activités programmées au cours de cette année.

Je tiens à saluer le travail que vous faites à malgré vos moyens limités.

2019 est une année qui nous amènera sur 2020 avec des élections à travers le monde. J’ai assisté à une rencontre spirituelle le 31 Décembre 2018, où le conférencier décrivait 9 comme le chiffre de l’enfantement après 9 mois de grossesse et 2019 comme une année de la naissance de « nouvelles choses » au niveau individuel et collectif.

Mes objectifs sont à 3 niveaux

-1 million de jeunes et femmes formés et initiés à l’entrepreneuriat EZF et qui ont démarré leur startup. Nous avons des programmes en cours (10 000 entrepreneurs numériques, 100 000 femmes entrepreneurs rurales, 10 000 entrepreneurs agricoles, le concours CITIC…) que nous comptons répliquer dans plusieurs pays

 – mobiliser la diaspora Africaine à l’entrepreneuriat avec les DELALI Awards 2019 que nous organisons sur New York, afin de transformer cette diaspora en le bras financier et technique du développement du continent

-faire passer la loi du programme 35-3 sur la défiscalisation des 3 premières années des entreprises des jeunes Africains dans au moins 20 nations Africaines

MON APPEL

Aux jeunes Africains à se tourner vers l’entrepreneuriat EZF

Aux Etats Africains à intégrer l’entrepreneuriat EZF comme un outil de développement

À la diaspora Africaine à apporter leur soutien aux DELALI Awards 2019

Afrique-news.info, avec Togotimes

Contactez la rédaction de Afrique-News.Info au 00228 70 17 73 40

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here