Kouekou Johson BANKA, DG CETEF-Lomé

A dix jours du début de la 15ème foire internationale de Lomé, les préparatifs de ce grand rendez-vous international vont bon train. L’organisation met les petits plats dans les grands pour assurer une belle édition aux différents participants.  Le Directeur Général du Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF-LOME), Kouekou Johson BANKA, dans cette interview exclusive réalisée par la rédaction du site panafricain, www afrique-news.info, rassure quant aux préparatifs, revient sur les raisons du choix du thème de cette édition et les  grandes innovations. Lisez plutôt

Monsieur le Directeur, nous sommes à dix jours du début de la 15ème foire internationale de Lomé. Quel est l’état des lieux en termes des préparatifs ?

Au Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF-LOME), nous mettons tous les moyens possibles pour la réussite de la 15ème Foire Internationale de Lomé (FIL). C’est dans cette vision que nous nous mettons en quatre pour qu’elle soit la meilleure que nous ayons organisé. Tous les départements travaillent d’arrache-pied pour la réussite de cette édition qui sans nul doute comblera les attentes de tous.

Parlant du thème de cette 15ème  édition, comment expliquez-vous la pertinence du  choix de ce thème et quelles en sont les sous-composantes ?

Par définition, LA CHAINE DE VALEUR est l’ensemble des étapes déterminant la capacité d’un domaine d’activité stratégique d’une entreprise ou d’une organisation à obtenir un avantage concurrentiel ces étapes correspondent au service de l’entreprise, ou aux activités complexes imbriquées qui constituent l’organisation.

La valeur est la somme que les clients sont prêts à payer pour obtenir le produit ou service donc la chaine de valeur doit permettre à une entreprise de construire son avantage concurrentiel.

Alors vous comprenez par-là que la chaîne de valeur dans la vie structurelle d’une entreprise ou d’une organisation s’avère primordiale. Une série de rencontres sera organisée pour aborder ce thème qu’est la chaîne de valeur. Ces rencontres permettront aux professionnels qui viendront de partager leurs expériences avec les participants.

Le Burkina-Faso est le pays à l’honneur de cette 15ème édition. Pourquoi ce choix  et comment l’idée est née ?

C’est surtout un renvoi d’ascenseur à nos amis burkinabé qui avaient fait de notre pays, le Togo l’invité d’honneur à la Foire Internationale et Multisectorielle de Ouagadougou l’année passée.

Toute fois les opérateurs économiques des 2 pays profiteront de l’occasion pour approfondir les relations commerciales qui existent depuis de vielles dates entre nos deux pays

N’oublions pas  aussi que Lomé reste l’un des principaux ports par lequel le Burkina importe et exportent ses produits.

Il y a une semaine, vous aviez publié un communiqué demandant à tous les exposants  à achever la construction de leur stand au plus tard le 22 novembre. Quelles sont les raisons qui sous-tendent cette décision ?

Oui en effet la construction et l’aménagement des stands doivent être achevés  au plus tard  le 22 novembre à minuit.

Cette décision parce que l’ouverture officielle avec la présence des autorités se déroulera le 23 novembre, jour où s’ouvre les portes de la 15ème édition de la FIL.

Alors nous demandons à tous les exposants de se conformer à nos directives afin de nous permettre de faire une bonne préparation de la cérémonie d’ouverture.

Donc avis est lancé à ceux qui traînent les pas de s’approcher de la direction du CETEF-LOME pour les dernières formalités.

Dites-nous, monsieur le Directeur, yaura-t-il des innovations au cours de cette édition ? Si oui, lesquelles ?

Elles portent d’une part sur le traitement du thème pour lequel nous nous proposons d’inviter pour la première fois des éminents intervenants de l’extérieur.

Nous voudrions également ouvrir les rencontres d’affaires « B to B » à des visiteurs professionnels alors que cette activité par le passé était seulement destinée aux exposants.

Pour ce qui concerne la course de la foire qui aura lieu le 1er décembre 2018 à 6H00, des exposants ainsi que le personnel de la Foire y participeront cette année.

Et enfin pour les jeunes, des divertissements tels que le Concert FIL MUSICS SESSION ACT3 et la deuxième édition de BATTLE ARENA PHASE FINALE seront organisés.

L’un des plus grands défis auquel l’organisation fait souvent face, c’est celui de la sécurité. Pouvez-vous rassurer les exposants et les visiteurs des mesures qui seront prises tout au long de la foire pour garantir leur sécurité ?

Aspect sécuritaire, il y aura la fouille corporelle des personnes à l’aide des engins détecteurs appropriés, la brigade canine aussi sera présente et la présence des forces de sécurité sur tout le site.

Un mot à l’endroit des exposants et la population ?

Nous réitérons aux exposants de la 15ème Foire Internationale de Lomé (FIL) ayant réservé des espaces que cette année la construction et l’aménagement de leurs stands devront être complètement achevés au plus tard le 22 novembre 2018 à minuit. Quant aux visiteurs, de venir découvrir, apprécier les expositions et de se préparer à faire une belle foire.

Aux médias, je les remercie pour cette opportunité et demandons aux médias partenaires de la 15ème FIL, de relayer au maximum.

Propos recueillis par JC BAKALI

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here