Spread the love

Issa Sall constitue une force tranquille. Candidat à la présidentielle du 24 février 2019, l’homme ne parle pas beaucoup, il mène avec stratégie sa politique. Très courtois dans la démarche, l’homme a répondu par courrier à nos questions, malgré un calendrier très chargé. Toutefois, le candidat du Pur se doute des résultats de la présidentielle du 24 février 2019. Quand bien même, il  a tenu à préciser qu’il n’a aucune preuve matérielle pour avancer certaines idées.

Afrique-News.Info : Comment analysez-vous le saccage du siège de Pasteef ?

Issa Sall : Comme toute la classe politique nous condamnons la violence qui n’est rien d’autre qu’un recul démocratique et un refus catégorique du débat d’idées. Le PASTEF comme beaucoup de partis sont une fierté pour notre pays. Ils regorgent de brillants jeunes sénégalais patriotes mus du développement de notre Nation. L’intolérance qui anime Macky SALL et ses alliés doit cesser.

Afrique-News.Info : Vous avez mobilisé lors du congrès d’investiture de votre parti. Comment l’avez-vous apprécié ?

A sa juste valeur. Vous savez nous, nous étonnons quand certains sénégalais montrent une surprise lors de nos activités en terme de mobilisation. En effet faute de moyens nous nous organisons à la limite du possible avec les militants à la base pour les plus disponibles se déplacent mais rassurez vous un mécanise est mis sur place nous allons mobiliser pendant cette campagne électorale.

Afrique-news.Info : 2018 déclarée année sociale au Sénégal. Pensez-vous que les objectifs sont atteints par le régime en place ?

De ces 7 ans de mandat 2018 a été l’année où le front social a été plus agité. Le privé national court derrière une dette systémique, les accords avec les organisations syndicales sont loin d’être respectées. Les familles souffrent et à l’assemblée j’étais surpris que les bourses sociales soient inscrites dans les rubriques d’Investissement. On n’a pas besoin d’être expert pour se rendre compte que 2018 et tout ce mandat a été un désastre sur le plan social.

Afrique News.Info : MackySall mérite t-il un second mandat ?

Issa Sall: Le fait qu’il ne le mérite est le sens de notre engagement dans l’opposition.

Afrique News.Info : Etes-vous d’avis que les résultats de la présidentielle du 24 février 2019 ont été déjà préfabriquées ?

Issa Sall: Je n’ai aucune preuve matérielle pour avancer ceci toutefois je note qu’il n’y ait pas une volonté d’organiser une élection transparente et démocratique. C’est pourquoi autant nous battons campagne pour que les sénégalais nous accordent leur confiance autant nous mettons un dispositif pour sécuriser le vote de ces sénégalais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here