Spread the love

En matière de liberté économique, le Togo voit son score passé de 50, 3 à 54,1, ce qui fait de l’économie togolaise la 140 ème économie la plus libre dans l’indice 2020 contre 158 ème en 2019. Le pays gagne ainsi 18 places. Le score global du Togo a augmenté de 3,8 points en raison d’une meilleure performance en matière de politique budgétaire et de l’amélioration de l’environnement des affaires notamment les droits de propriété. Le pays confirme ainsi sa dynamique d’amélioration des libertés économiques entreprises ces dernières années.

En effet, l’indice de liberté économique est régulièrement publié par le think tank américain « The Heritage Foundation » dans la dynamique de permettre aux Etats de garantir la liberté économique, un droit fondamental de tout être humain à contrôler son propre travail et ses biens.
Ainsi dans une société économiquement libre, les individus sont libres de travailler, de produire, de consommer et d’investir comme bon leur semble. Les gouvernements sont appelés à assurer la libre circulation de la main d’œuvre, des capitaux, des biens et s’abstiennent de toute contrainte ou coercition sur la liberté au-delà de ce qui est nécessaire pour protéger et maintenir la liberté elle-même. L’indice de liberté économique, indicateur du degré d’ouverture d’une économie aux investissements ou aux échanges mondiaux est déterminé sur la base de 12 facteurs quantitatifs et qualitatifs, regroupés en quatre grandes catégories, ou piliers, de liberté économique. Ces facteurs sont :
Etat de droit (droits de propriété, intégrité du gouvernement, efficacité du système judiciaire)
– Prépondérance du gouvernement (dépenses publiques, charge fiscale, fiscalité)
– Efficacité réglementaire (liberté des entreprises, liberté du travail, liberté monétaire)
– Ouverture des marchés (liberté commerciale, liberté d’investissement, liberté financière)

Chacune des douze libertés économiques de ces catégories est classée sur une échelle de 0 à 100. Le score global d’un pays est obtenu en faisant la moyenne de ces douze libertés économiques, en accordant le même à chacune d’entre elles.

En Afrique subsaharienne, parmi les pays ayant amélioré leurs scores, le Togo a enregistré à la fois la forte amélioration de son score et de son rang dans l’indice 2020. Cette évaluation de la liberté économique révèle en gros qu’en matière de l’Etat de droit, les droits de propriété et les intérêts sont respectés. De même que le pouvoir judiciaire est constitutionnellement indépendant. Autres améliorations, le taux d’imposition sur les sociétés qui passe à 27%, l’assainissement des finances publiques et les facilités en matière de création d’emplois.

Les résultats encourageants que le Togo continuent d’enregistrer ne doivent étonner guère ceux qui suivent l’évolution du pays. Ces dernières année, le pays a opté pour une politique rigoureuse de réformes en profondeur de son économie en à la création d’un environnement favorable aux affaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here