Deux ans et demi après l’impasse politique, l’Ecomig assure une mission de maintien de la paix. Les soldats continueront leur mission en Gambie jusqu’en 2020.

« Je pense que le pays est stable, sûr et sécurisé. Le temps est venu de faire progresser et de rendre visible la réforme du système de sécurité. Aujourd’hui si vous voyagez dans le pays, vous allez rencontrer un nombre encore plus important de checkpoints », explique Attila Lajos, l’ambassadeur de l’UE en Gambie. I

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here