Il y a trois ans que Paul Kagame n’a plus mis pied en France et sept ans à l’Elysée. Mais depuis ce mercredi, il est à Paris pour une visite de deux jours. Il participera jeudi au salon Viva technologies, un rendez-vous international consacré au numérique.

Déjà ce mercredi il a été reçu à l’Elysée, pour un déjeuner avec des acteurs du numérique, puis  un entretien avec son homologue français avant de tenir une conférence de presse conjointe. En marge du tête-à-tête entre les deux hommes, Paul Kagamé a reçu officiellement le soutien du Président Français Emmanuel Macron pour la candidature du Rwanda au secrétariat général de la francophonie.

Le président français Emmanuel Macron a réitéré son soutien à la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) au cours de la conférence de presse conjointe. «La ministre des Affaires étrangères du Rwanda a toutes les compétences pour exercer en effet cette fonction. Elle a une maîtrise parfaite de la langue française (…) Avoir une candidate (…) est une très bonne nouvelle, à ce titre je la soutiendrai», a déclaré le président lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue rwandais Paul Kagame qui lui aussi s’est dit favorable à une candidature de sa ministre.

Il faut rappeler que c’est le signe d’un bon réchauffement des relations bilatérales entre Paris et Kigali, alors que les relations étaient tendues entre les deux capitales depuis le génocide rwandais de 1994

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here