Spread the love

Depuis cinq ans maintenant, la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), travers une zone de turbulence qui implique plusieurs hautes personnalités du monde sportif de football. Dans le cadre enquêtes qui se poursuivent, la justice fédérale Suisse a décidé s’ouvrir une procédure pénale contre l’actuel président de la FIFA, Gianni Infantino.

En effet, le puissant président est poursuivi  sur fonds de soupçons de collusion avec le procureur démissionnaire du parquet fédéral suisse. A l’origine, Gianni Infantino à accusé d’avoir rencontré de manière informelle en 2016 et 2017, le procureur qui avait en charge ce dossier de la « Fifagate ». Ainsi, ce Jeudi, le procureur fédéral extraordinaire Stefan Keller, nommé pour étudier des plaintes visant le président de la FIFA Gianni Infantino, a estimé « qu’il existait des éléments constitutifs d’un comportement répréhensible en rapport avec une rencontre entre le procureur général Michael Lauber, le président de la Fifa et le premier procureur du Haut-Valais » Rinaldo Arnold. « Les infractions concernées sont l’abus d’autorité », la « violation du secret de fonction » et l' »entrave à l’action pénale » indique un communiqué de l’Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (AS-MPC).

Cette décision aurait alors pour conséquence directes, soit la démission du président Giannini Infatino lui-même soit sa suspension par la FIFA comme ce fut le cas de zep Blater ancien président de la FIFA et Michel Platini. La Fifa a en effet  annoncé qu’elle prenait « acte de la décision ». Son président, reste à la disposition des autorités suisses et va, comme elle l’a toujours fait, coopérer pleinement dans cette enquête » lit-on dans un dans un communiqué.

Pour rappel, Giannini Infantino, Lauber et d’autres personnes ont fait l’objet d’au moins quatre plaintes pénales, que le procureur extraordinaire Stefan Keller a été chargé d’étudier. C’est l’examen de deux de ces plaintes a suffi au magistrat pour prononcer l’ouverture d’une procédure pénale jeudi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here