Spread the love

En visite de travail aux États-Unis ce 05 février,  le Ministre togolais  des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur, Prof Robert DUSSEY,  et le Secrétaire d’Etat Américain, Mike POMPEO,  ont avec leurs pairs, procédé au lancement, de l’initiative Alliance sur la liberté religieuse ou « Religious Freedom Alliance » en anglais

En effet, devenue un sérieux problème et une réelle menace au vivre ensemble et à la sécurité dans le monde, la question de la liberté et de la tolérance religieuse est d’une importance capitale. Elle nécessite ainsi, une attention particulière et un engagement au plus haut niveau des État de part le monde. C’est dans ce cadre que cette initiative grandeur nature a été lancé. La tribune de lancement de cette initiative était donc un cadre privilégié pour le chef de la diplomatie togolaise de revenir dans un important discours, non seulement sur ce qu’est la liberté religieuse mais surtout de mettre à la lumière du monde, ce que fait le gouvernement togolais, dans la préservation de la liberté et la tolérance religieuse au Togo. Ainsi, pour le professeur Dussey,  « Au Togo, la liberté religieuse est un droit consacré par la loi fondamentale. En effet, la Constitution du Togo dispose que toute personne a droit à la liberté de conscience, de culte et d’opinion et l’exercice de ces droits et libertés doit se faire dans le respect du principe du respect des libertés d’autrui. » a-t-il indiqué dans son discours devant ses pairs avant de préciser qu’au nom de la liberté religieuse consacrée par la loi fondamentale du Togo « Les confessions religieuses ont le droit de s’organiser et d’exercer librement leurs activités dans le respect de la loi et du principe de laïcité. Au nom de la laïcité, l’État reste équidistant des différentes confessions religieuses et travaille au nom du même principe au libre exercice des libertés religieuses. L’État interdit toute discrimination fondée sur la religion. » a-t-il rappelé

Tout en reconnaissance les efforts du Togo à assurer la liberté religieuse, le professeur Robert Dussey, reconnaît les menaces sur la liberté religieuse ne sont  pas nouvelle dans le monde démocratique actuel « La liberté religieuse qui est l’une des conquêtes difficiles mais essentielles de la modernité démocratique, est en danger dans beaucoup de régions du monde. Si le problème n’est pas nouveau comme l’enseignent les historiens des religions, tel qu’il se pose aujourd’hui est plus que inquiétant et mérite d’être pris au sérieux. » a-t-il noté. Pour le chef de la diplomatie togolaise,liberté religieuse souffre de l’aveuglement obscurantiste, fanatique, violent et dogmatique «  L’extrémisme violent, sous ses diverses ramifications, menace la liberté religieuse. » 

Cette initiative « Alliance sur la liberté religieuse » vient donc apporter des réponses à cette situation d’intolérance religieuse devenue de plus en plus inquiétante aussi bien pour les pays occidentaux que pour nombre de pays africains dont le Togo, qui connaissent ces cas d’intolérance religieuse avec les assassinats, des vandalismes et incendies des lieux de culte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here