Dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN total Cameroun 2019, les Éperviers du Togo déjà en difficulté après deux journées se devaient de se relancer face aux Scorpions de Gambie ce vendredi. A l’arrivée, l’on a assisté à un triste match soldé par un nul d’un but par tout.

Alors que les Éperviers entament bien la partie avec une circulation rationnelle de la balle laissant penser à un bon match de leur part,  ils seront cueillis à froid dès la 7ème minute sur une contre offensive rondement menée par les  gambiens et conclue de la plus belle des manières par  Assan Ceesay d’une balle frappe des 35 mètres qui a laissé pantois le gardien togolais Bassa Djeri Sabirou on dirait un pantin désarticulé qui regardait impuissant le déroulement des faits. Dès lors,  les Éperviers qui semblaient plus dangereux dans le camp adverse, ont commencé par perdre le contrôle du jeu au détriment de l’équipe visiteuse. Ceci, malgré les quelques belles incursions du néo togolais Gilles Sunu quib arborait pour la première fois les couleurs des Éperviers après avoir longtemps hésité entre les Bleus de France et le Togo.

Les protégés du « sorcier blanc »  togolais Claude Leroy malgré quelques tentatives de Floyd Ayite de Fulham, Atchou Franco, LABA  Fodo, Mathieu Dossevie …ne parviendront pas à revenir au score jusqu’à la pose. Les poulains de l’ex sélectionneur des Éperviers du Togo aujourd’hui entraîneur de la Gambie  Tom Sainfiet,  subissent la pression mais procèdent par des contre-attaques rapides qui ont de cessent donné des sueurs froides aux togolais car ils ont passé plusieurs à côté du second but. À la reprise, après un long moment dans les vestiaires à cause de la forte pluie qui s’est abattue sur la ville de Lomé, les Éperviers mettent le pied sur l’accélérateur en dépit de l’État de la pelouse très trempée et avec les entrées de Kouloun Maklibè, Denke Kevin et Mlapa Peniel, les Éperviers arrivent à obtenir l’égalisation grâce au jeune Denke Kevin à la 84 ème minutes du jeu sur une belle frappe qui ne laisse aucune chance au portier gambien Modou Jobe. Les multiples assauts des Éperviers du Togo sur les buts adverses ne changeront rien au marquoir jusqu’au de sifflet final.

Le Togo enregistre difficilement son second point dans ces éliminatoires après trois matchs joués et se complique définitivement les chances  de qualification pour la CAN total Cameroun 2019. Ceci en attendant la seconde confrontation entre les deux équipes mardi en Gambie. Il faut rappeler que dans le même groupe, l’Algérie a dominé le Bénin par deux buts à zéro et prend seul la tête du groupe avec 7 points contre 4 pour le Bénin et 2 pour la Gambie et le Togo.

Les Éperviers du Togo connaîtront définitivement leur sort à l’issue de la confrontation de mardi prochain. En cas de défaite contre les scorpions de Gambie, le Togo dira à Dieu la CAN 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here