Spread the love

À Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, depuis hier mercredi 26 Août, la démission du tout puissant préfet d’Abidjan, à seulement deux mois de la présidentielle du 31 octobre, fait grand nuit et de supputations quant à ce qui serait la cause de cette démission inattendue.

En effet, si chacun y va de son commentaire quant aux raisons de cette démission, le lanceur d’alertes dont la plupart se sont révélés vrais, Chris Yapi semble savoir la vraie de la démission du préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi. Ainsi, pour Chris Yapi, le préfet Vincent Toh Bi aurait été poussé à la démission.

Selon Chris Yapi « le préfet, devenu célèbre par ces actions de terrain et la pertinence de ses propos a été obligé de rendre sa démission. Ce digne fils ivoirien n’en pouvait plus de souffrir dans sa chair de voir les fils et filles de la nation se déchirer et s’entretuer. » indique Chris Yapi avant de poursuivre « Ce que les ivoiriens ne savent pas, c’est que ce préfet intègre refusait systématiquement d’autoriser le massacre de ses compatriotes par des ordres illégaux. Ce préfet ne se sentait pas l’âme d’un bourreau, d’un tortionnaire. Et il a dit NON. »

Il faut dire que depuis la déclaration de la candidature du président Alassane Ouattara pour un 3ème mandat lors de la présidentielle du 31 Octobre prochain, la Côte d’Ivoire connait des mouvements de contestations marquées par des violences soldées malheureusement par des pertes en vies humaines dans plusieurs villes du pays dont principalement à Abidjan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here