Spread the love

De tous les continents jusqu’à présent, seul l’Antarctique reste encore épargné par la pandémie au Covid-19. Et ceci, grâce à des mesures fortes et drastiques.

En effet, si l’Antarctique est parvenu jusqu’à présent à lutter contre l’arrivée de la pandémie au Coronavirus sur son sol, c’est bien grâce à des mesures de contrôle strictes, avec interdiction des voyages touristiques et de tout contact entre les bases internationales, et la mise en place de mesures sanitaires drastiques. Ainsi, si avant la pandémie, toutes ces bases étaient en interaction permanente, notamment pour charger et décharger les provisions, mais aussi pour des compétitions sportives, des fêtes d’anniversaires, avec la pandémie, les habitudes ont changées. La peur de la contagion au covid-19 a mis fin à tout contact physique, permettant de limiter les risques.

Le quotidien des populations en Antarctique requiert désormais, une grande coordination et coopération entre les équipes des quelque 40 bases permanentes et missions scientifiques installées sur la péninsule et les îles alentours. Ceci, pour veiller strictement au respect des mesures de prévention et de luttent contre l’importation de la pandémie sur le continent. La peur de la contagion au covid-19 a mis fin à tout contact physique, permettant de limiter les risques. Toutes ces mesures semblent jusqu’à présent bien réussir puisque le pays n’enregistre aucun cas de la Covid-19.

Rappelons que  l’une des grandes chances de l’Antarctique dans sa lutte contre le virus, est de chance la chance que la crise sanitaire arrive au moment où s’achevait la saison touristique, qui attire chaque année environ 50 000 visiteurs. Jusqu’à quand dame chance sera du côté de ce continent ? En tout tout le mal que nous pouvons le souhaiter, c’est de rester non contaminé jusqu’à la fin de la pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here