Spread the love
Après le retrait du nom de l’ex-président Laurent Gbagbo de la liste des électeurs donc, ne pourrait pas être candidat à la présidentielle d’octobre prochain, un autre ancien président, pourrait voir sa candidature rejetée par le Conseil Constitutionnel. Il s’agit d’Henri Konan Bédié, qui court le risque de voir sa candidature invalidée alors qu’il vient d’être pléblicité pour être candidat du PDCI à la présidentielle d’octobre.
Et pour cause, la question du retrait d’Henri Konan Bédié à temps du Conseil Constitutionnel conformément à l’article 50 du code électoral. En effet, selon nos confrères de Koaci.com, le timing du retrait d’Henri Konan Bédié de la Conseil Constitutionnel, pourrait jouer un sale tour à l’octogénaire Bédié candidat annoncé de son parti, PDCI. Pour nos confrères,  l’ancien chef d’État du fait du code électoral, en son article 50, tout membre de cette institution qui souhaite se porter candidat à une présidentielle, doit démissionner six (6) mois avant l’élection.
Zoomez pour agrandir l’image

Ainsi, cet article ne semble pas laisser d’échappatoire sauf dans les cas exceptionnels comme celui  de 2010. Ainsi, Henri Konan Bedié qui, selon l’article 128 de la Constitution ivoirienne, est membre de droit de facto du Conseil Constitutionnel de part son statut d’ancien chef d’Etat, s’il souhaite déposer sa candidature pour la présidentielle d’octobre prochain, aurait dû renoncer expressément à son statut de membre du Conseil Constitutionnel depuis six mois plus tôt. Zoomez pour agrandir l’image

Malheureusement, selon nos confrères de Koaci, aucun de leur contacts au sein du PDCI et dans l’entourage de l’ancien Président, comme embarrassés par cette interrogation, n’ont pu donner une réponse juste à cette interrogation.

Si cette candidature venait à être vraiment écartée de la course à la présidentielle, le candidat du RHDP qui très probablement sera l’actuel président, Alassane Ouattara, aurait le boulevard libre devant pour son troisième mandat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here