Spread the love

En Côte d’Ivoire, la situation politique se complique de jour au jour. Au lendemain de l’arrivée de la mission de la CEDEAO à Abidjan pour des discussions, la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), est rentrée dans la danse en lançant un mot d’ordre de grève sur l’ensemble du pays. 

En effet, dans le cadre de l’appel à la désobéissance civile lancée par l’opposition, la puissante fédération des étudiants et scolaires a lancé un appel au grève, et déjà l’on signale plusieurs bus de la Sotra brûlés  ce lundi 19 octobre lors des manifestations. D’après nos informations, des individus non encore identifiés se sont attaqués aux véhicules de transport.

À Marcory Sainte Thérèse, un bus a été brûlé. Le chauffeur a d’abord été retiré du bus avant que le feu le feu soit mis au bus. Plusieurs cas ont été signalées dans plusieurs quartiers et villes du pays. Pour l’heure, le bilan de ces violences  n’a pas encore été publié par la SOTRA.

C’est dans ce conteste assez compliqué que le président Alassane Ouattara continue sa campagne dans le pays comme si de rien était tout en taclant ses opposants. La mission de la Désobéissance aura tous les problèmes pour concilier positions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here