C’est une première pour les Éperviers du Togo depuis la création du Championnat d’Afrique des Nations ( CHAN) de se qualifier pour la phase finale de cette complétion dédiée aux joueurs des championnats locaux. Et cette prouesse, c’est celui de l’ancien capitaine des Éperviers se l’épopée 2006, qui avaient également arrachés une historique qualification pour la Coupe du monde 2006.

En effet, après leur victoire 4-1 en manche aller à Lomé face aux Super Eagles du Nigeria, il y a un peu plus de trois semaine, les regards des togolais étaient tournée vers le Nigeria ce samedi pour le compte de la manche retour. Et c’est surprise que les hommes de Abalo Dosseh qui étaient en opération commando afin d’assurer leur qualification, l’on fait. Et ceci, c’est non sans difficultés. Car malgré les manœuvres afin de faire qualifier le Nigeria, Abalo Dosseh et sa troupe ont gagné le parti. Celui de ramener non pas la victoire mais la qualification quel que soit les conditions.

Bien que accueillis à froids dès la 10ème minute du jeu, les Éperviers ont réussi à éviter le naufrage repoussant à plus tard le second but qui n’interviendra qu’à la 70ème minutes du jeu. Déterminés et solidaires, ils ont pu éviter le 3ème qui serait synonyme d’élimination et ceci malgré les 10 minutes d’arrêt de jeu, mieux de prolongation pour faire qualifier le Nigeria si celui-ci venait à inscrire un troisième but. Mais, hélas ! Le nom des Éperviers du Togo était déjà inscrit sur la liste des pays devant se qualifier pour la phase finale du CHAN2020 par Dieu et aucune manœuvre humaine ne pouvait mettre en déroute la volonté de Dieu.

Le Togo est ainsi qualifié pour sa toute première fois pour la phase finale du CHAN. Et c’est grâce à un sélectionneur local, un togolais, Jean-Paul Abalo Dosseh confirmant ainsi la thèse selon laquelle, avec un peu de moyen et de confiance, les entraîneurs locaux sont capables du meilleur pour le football africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here