Spread the love

La situation de la Côte d’Ivoire inquiète chaque jour d’avantage. Pour faire suite à la mission conjointe ONU, UA et CEDEAO,  cette dernière envoie une mission de médiation ce dimanche 18 Octobre auprès des acteurs politiques de la Côte d’Ivoire.

En effet, face à la situation qui ne cesse de se dégrader en RCI entre pouvoir et opposition à deux semaines de la présidentielle et qui semble réunir tous les germes de la crise de 2010-2011 qui avait fait plus de 3 000 morts , la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO), tente de sauver les meubles afin de prévenir un nouveau conflit poste électoral le pays leader de la zone francophone de l’Afrique de l’ouest.

Pour cela, une délégation composée des ministres Togolais et Sénégalais des affaires étrangères et conduite par Mme le ministre des affaires étrangères et de l’intégration régionale du Ghana, président en exercice du conseil des ministres de la CEDEAO, Shirley Ayorkor Botchwey, arrive ce dimanche en Côte d’Ivoire. L’information est contenue dans un communiqué rendu public par l’organisation en date du 16 octobre.

Au cours de cette mission, la délégation aura à échanger avec les différents acteurs politiques majeurs de la Côte d’Ivoire notamment les candidats à la présidentielle, le premier ministre, leur collège des acteurs étrangères, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le collège des ambassadeurs pays. Il s’agit de mieux cerner la crise afin de tenter de désamorcer avant la tenue de la présidentielle du 31 octobre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here