Spread the love

Poursuivi dans la fameuse affaire de affaire de tentative de coup d’état manqué de 2015, Djibril Bassolé, un des a été autorisé à partir à Tunis mercredi 07 mars, pour y soigner ses problèmes cardiaques afin d’y suivre un traitement approprié à ses problèmes cardiaques récurrents depuis 2017. 

La demande d’évacuation sanitaire à l’étranger a fini par être acceptée. Selon un communiqué de Rémis Fulgance Dandjinou, ministre la Communication et porte-parole du gouvernement, il a été évacué en Tunisie « pour des raisons sanitaires », où il subira des soins appropriés comme recommandés par ses médecins traitants.

En effet, l’ancien chef de la diplomatie de Blaise Compaoré, un des principaux accusés du procès du putsch manqué de 2015, a pris place à bord d’un avion médicalisé mis à sa disposition par l’État burkinabé, accompagné de son épouse, d’un médecin militaire, et des éléments de sécurité chargés de l’escorter durant toute la durée de son hospitalisation en Tunisie. Selon ses proches, il est encore trop tôt pour déterminer la durée de son séjour en Tunisie.

Pour rappel, ces dernières semaines, l’état de santé de général de gendarmerie Djibril Bassolé s’était aggravé. Il alternait les séjours entre l’hôpital et la villa, où il avait été placé en résidence surveillée depuis octobre 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here