L’attaque à la voiture piégée d’une école de police dans le sud de la capitale a entraîné la mort d’au moins 21 personnes. «Un acte terroriste commis par l’ELN a fauché ces vies» d’étudiants de l’école d’officiers Général Francisco de Paula Santander, a déploré le ministre de la Défense, Guillermo Botero, lors d’une déclaration depuis le palais présidentiel Casa de Nariño. Le président Duque a décrété un deuil national de trois jours.

« Un acte terroriste commis par l’ELN a fauché ces vies » a déclaré du palais présidentiel Guillermo Botero, le ministre de la Défense. Rappelons que l’attentat a tué 21 personnes, des élèves officiers âgés de 17 à 22 ans.

Ce matin, les spéculations dans la presse allaient bon train sur d’éventuels liens entre l’auteur présumé de l’attentat et la guérilla. Selon les médias, les autorités ont enquêté sur la présence de Rojas au sein de la guérilla des FARC. Le quotidien El Tiempo a avancé qu’il aurait pu être un proche du chef de groupe des FARC dans L’Arauca. Une information démentie par Fidel Marulanda Pérez, le chef politique du parti issu de la guérilla dans la région.

L’autre rumeur rapportée par la presse concernait d’éventuels liens de cet homme avec l’ELN, l’Armée de libération nationale, qui est, contrairement aux FARC, toujours active et très présente dans le département de l’Arauca. Selon des informations des Forces armées, Rojas pourrait être Mocho Kiko, un artificier de l’ELN, également manchot.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here